tableau comparatif entre deux systèmes électoraux

 

Le système électoral américain comporte une multitude de différences avec le système français. On pourrait même dire qu'ils sont complètement différents, tant les points communs sont rares entre ces deux systèmes électoraux.

 

USA

France

Les élections présidentielles américaines se déroulent sous forme de suffrage universel indirect. Ce n'est pas le peuple qui élit directement le président: il élit dans un premier temps les grands électeurs qui auront pour mission de choisir le président.

 

 

Le fait que le sufrage universel soit indirect entraine un temps long entre l'élection populaire et la prise de fonction. Il s'est en effet déroulé près de 2 mois et demi entre l'élection (4 novembre 2008) et la prise de fonction (20 janvier 2009) du président des Etats-Unis.  Ce délai empêche le futur président d'agir  instantanément car il ne sait pas de façon certaine s'il va être élu président, les grands électeurs ayant encore à ce moment la possibilité de changer d'avis. Le candidat vainqueur prépare ainsi son programme sans être sûr d'avoir accès réellement au siège présidentiel.

 

Les élections américaines sont divisées en deux étapes principales, les primaires et les secondaires. La première, sert à désigner un candidat par parti, afin de représenter ce parti aux élections secondaires. Les élections secondaires consistent à élire les grands électeurs. Les primaires sont très médiatiques et représentent une grande partie de la conquête de la maison blanche.

 

Le système américain est un système bipartiste ou quasi-bipartiste, avec le parti républicain et le parti démocrate. Il y a aussi parfois un troisième parti qui s'immisce dans le système mais il ne gagne que très rarement l'élection (cela ne s'est produit aucune fois au cours du siècle passé, la dernière élection d'un candidat indépendant remonte à 1848).

 

Au niveau du budget, de manière générale, chaque parti peut investir la somme qu'il désire dans sa campagne, que ce soit au niveau publicitaire, des déplacements, des rencontres avec des personnalités pour mettre en valeur sa campagne ... Mais, durant cette dernière campagne, Barack Obama a inauguré une nouvelle méthode de financement basée sur des dons de particuliers, ce qui a permis et permettra probablement à l'avenir aux personnes moins favorisées d'accéder au pouvoir suprême.

 

Aux Etats-Unis, le déroulement des élections ne se passent pas systématiquement de la même façon dans chaque état (différentes sortes de primaires: ouvertes et fermées, la date précise de l'élection, ...). Le nombre des états et la taille du pays participent à la complexité de ces élections présidentielles.

 

Le système américain donne au candidat élu un mandat de 4 ans avec la possibilté d'être réélu une seule fois.

Les élections présidentielles françaises se déroulent sous forme de suffrage universel direct. C'est donc le peuple qui élit directement son président, sansintermédiaire.

 

 

 

 

Le sufrage universel direct permet au candidat choisi par le peuple de prendre fonction presque directement (17 jours après l'élection). Ainsi, le poste de président n'est jamais vacant et le programme d'action du candidat peut ainsi être mis en place très rapidement.

 

 

 

 

 

 

 

Les élections françaises sont divisées en deux parties. Cependant, la première (élection d'un candidat par parti politique) est bien moins médiatisée en France qu'aux  Etats-Unis. Enfin, ces élections sont "fermées", c'est-à-dire que seuls les militants du parti peuvent voter pour leur représentant.

 

 

 

En France, le système est multipartiste, c'est à dire que de nombreux candidats peuvent se présenter, à la seule condition d'obtenir 500 signatures de la part des maires de France. C'est pourquoi on peut retrouver plus d'une dizaine de candidats, en l'occurence le nombre de 16 a été atteint en 2002 à l'élection présidentielle.

 

 

La campagne d'un candidat à l'élection présidentielle française est réglementée dans le sens qu'un candidat ne peut pas débourser plus de 20 millions d'euros pour toutes ses dépenses et cela pour toute la durée de la campagne. Cependant, on peut retrouver en France également  des exemples de personnalité comme celle d'Olivier Besancenot qui a réussi à trouver les ressources pour sa campagne malgré un modeste salaire (il semble évident que son parti politique l'ait soutenu financièrement dans son action.

 

 

En France, l'élection se passe de la même façon, dans chaque département.

 

 

Le système électoral français donne au président un mandat de 5 ans qu'il peut remettre en jeu autant de fois qu'il veut. La durée de mandat a été réduite par l'ancien président Jacques Chirac lors de son deuxième mandat.

 

 

© 2008 All rights reserved.

Tvorba webu zdarma s WebnodeWebnode